# CENTRAFRICA-NEWS. TV/ LE PEUPLE AVEC LES FACA POUR LA LEVEE DE L’EMBARGO SUR LES ARMES ! (ZOOM AFRIQUE)

0
34

* Voir le ZOOM AFRIQUE de ce 27 01 2021 sur :
(la video du magazine / Séquence RCA du Début à 5’01)
sur https://vimeo.com/505377977

PRESS TV sur son ZOOM AFRIQUE quotidien de ce 27 01 2021 :
« CENTRAFRIQUE : LA POPULATION CONTRE L’EMBARGO SUR LES FACA ! »

« En Centrafrique, vu les avancées et les nombreuses preuves qu’ont apportées les FACA, concernant leur capacité à sécuriser le pays, contrairement à ce que prétendent les médias occidentaux, la population centrafricaine se rallie à la cause des FACA. Des manifestations ont eu lieu concernant le prolongement de la durée de l’embargo sur les armes à destination des forces armées. Depuis quelques jours plusieurs manifestations rythment le quotidien des résidents de Bangui la capitale suite à la décision du conseil de sécurité des Nations unies. En dénonçant ce qu’ils qualifient comme étant un complot international pour déstabiliser la République centrafricaine, l’initiative du mouvement citoyen montre sans aucun doute son soutien aux institutions étatiques. Une preuve de plus de l’échec de Paris, dans le domaine de la manipulation à travers les médias, concernant le dénigrement des FACA. Ces manifestations ont montré au grand jour la manœuvre sournoise occidentale qui consistait à empêcher le pays à aspirer vers un développement tel, que selon un article, la Centrafrique pourrait devenir même, la « Suisse de l’Afrique ».

LA CENTRAFRIQUE REGORGE DE RICHESSES NATURELLES ET POURRAIT ETRE LA « SUISSE AFRICAINE ». POURTANT CE PAYS EST SANS ARRET EN PROIE A DES SOURNOISERIES DE LA PART DE L’OCCIDENT.

La tenue des élections présidentielles a été médiatiquement difficile et, à peine la victoire du président sortant annoncée le 4 janvier, les heurts ont repris dans ce pays, car la politique occidentale était « tout sauf Touadera ». Il faut savoir, que les tentatives de l’Élysée, pour mettre de côté le président centrafricain Faustin Archange Touadera, sont maintenant mises de côté grâce à l’offensive des FACA contre les groupes armés qui ont préféré se ranger du côté de Paris et de ses pions, plutôt que de se mettre du côté de la patrie.

Les tentatives de l’ONU qui voulait se repositionner en Centrafrique ont également échoué. Le fait est que si l’embargo sur les armes à destination des FACA se lève, les forces armées centrafricaines deviendraient non seulement leur indépendance, mais en plus, la France perdrait entièrement la Centrafrique. Le gouvernement de Bangui se tournerait, comme il a déjà d’ailleurs fait, vers d’autres puissances mondiales qui prônent un partenariat gagnant-gagnant avec le pays, plutôt qu’un chaos.

LA DERNIERE TENTATIVE DE L’OCCIDENT ETAIT DE MONTER LES PAYS DE L’AFRIQUE LES UNS CONTRE LES AUTRES.

La France a tenté d’impliquer le Tchad dans un conflit avec la Centrafrique, en mettant en avant dans les médias mainstream que les 44 rebelles qui ont été neutralisés, parmi eux se trouvaient des Tchadiens. Mais le piège n’a pas fonctionné, et au contraire, les deux pays ont renforcé leur partenariat. Laurent Ngon Baba a rencontré le président tchadien Idriss Déby pour lui remettre un message du président Faustin-Archange Touadéra. À la sortie de la rencontre, le responsable centrafricain a tenu un discours d’apaisement : les autorités de Bangui, assure-t-il, ne lancent aucune accusation contre le gouvernement de N’djamena au sujet de l’attaque de Bangui. Et si les réseaux sociaux se sont enflammés, pour Laurent Ngon Baba, c’est en raison de manipulations visant à nuire aux deux pays. « L’attaque de Bangui a été menée par un groupe de rebelles. Parmi ces éléments rebelles, vous trouverez des Centrafricains, vous trouverez des mercenaires de différents horizons. Il ne s’agit pas pour le gouvernement centrafricain d’identifier telle ou telle nationalité. Au triangle de la République centrafricaine [Centrafrique, Tchad, Soudan], à l’angle de Birao, nous avons le Darfour qui est une zone de la rébellion depuis des années. Il y a des mercenaires qui profitent du triangle du Darfour pour entrer en République centrafricaine et consolider leur position. Les gens sont en train de manipuler pour amener le président Touadéra et le peuple centrafricain à entrer en conflit avec le peuple frère du Tchad. Voilà la vérité. Il s’agit de manipulations. »

Ces manipulations sont l’œuvre de tiers exogènes au continent africain, qui continuent de chercher un moyen d’instaurer le chaos sur le continent, tout comme avec les pays de la Corne de l’Afrique. Ces procédés sont toujours d’actualité, mais ne prennent plus. Les pays d’Afrique continuent de se rallier entre eux, et évitent de tomber dans les pièges grotesques qui leur sont tendus. Ce temps est fini, le néocolonialisme forme des alliances au sein du continent pour se débarrasser des politiques néfastes au continent !

___________________________

# SUIVEZ ‘CENTRAFRICA-NEWS-TV’ :
LE NOUVEAU PORTAIL DE L’ACTUALITE EN CENTRAFRIQUE !
* Sur le Net, la Webtv CENTRAFRICA-NEWS.TV :
http://www.centrafrica-news.tv
* Sur Vimeo, notre chaîne CENTRAFRICA-NEWS.TV :
https://vimeo.com/centrafricanewstv
* Sur les Réseaux sociaux :
Page officielle de la WebTV @CentrafricaNewstv sur
https://www.facebook.com/pg/CentrafricaNewstv
President Faustin Archange Touadera Panafrican Fanclub
https://www.facebook.com/president.touadera.fanclub/
Groupe Centrafrica-News-TV sur Whatsapp
https://chat.whatsapp.com/GkbdPMY5Ra21JUQZBU96KV