# CENTRAFRICA-NEWS-TV/ LE MANDAT DE LA MISSION MULTIDIMENSIONNELLE INTÉGRÉE DES NATIONS UNIES A ÉTÉ RENOUVELÉ POUR 1 AN EN RCA, ET CE MALGRÉ LES NOMBREUSES MANIFESTATIONS DE LA POPULATION

0
6

https://vimeo.com/646263850
(séquence RCA du magazine à 5’56)

Sur le ZOOM AFRIQUE de PRESS TV du 15 novembre 2021:
« RCA: LA MINUSCA CHERCHE LA GUERRE CONTRE LES CENTRAFRICAINS ? »

« En Centrafrique, la mission de l’ONU est dans le collimateur de la population. En Centrafrique, le 10 novembre 2021 le Porte-parole de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nation-Unies pour la stabilisation en Centrafrique, Vladimir Monteiro a tenu une conférence de presse hebdomadaire où il a indiqué que le Conseil de sécurité des Nation-Unies finalise actuellement les consultations sur le renouvellement du mandat de la MINUSCA. « Après son approbation, la teneur du nouveau mandat sera présentée aux autorités et à la population centrafricaine, pour expliquer les tâches assignées à la MINUSCA et renforcer les relations de confiance avec toutes les parties, y compris les citoyens centrafricains », a fait savoir Vladimir Monteiro.

LES CENTRAFRICAINS NE CROIENT PLUS EN AUCUNE RELATION DE CONFIANCE AVEC LA MISSION DE L’ONU.

Récemment, tout le pays s’est mobilisé en organisant de nombreuses manifestations et en signant des pétitions pour que la MINUSCA quitte le territoire centrafricain. Cependant, une fois de plus, la MINUSCA n’a pas pris en compte le désir du peuple, ayant l’intention de rester dans le pays avec son mandat, pour lequel elle reçoit un bon financement, tout en restant inefficace et indifférente. Au cours des années de présence de la MINUSCA en République centrafricaine, la population locale a été considérablement affectée par les actions des Casques bleus. De nombreux crimes de la Mission onusienne sur le territoire centrafricain, dont le viol, le meurtre de civils, les accidents mortels, la coopération avec les rebelles, et même l’éventuelle part à des affrontements sur le côté des éléments rebelles, font la mission de paix très impopulaire parmi la population locale.

LES RÉCENTS CAS D’EXACTIONS DES CASQUES BLEUS ONT ÉTÉ LA DERNIÈRE GOUTTE DE PATIENCE DES CENTRAFRICAINS.

* Ainsi, en août 2021, une tragédie terrible s’est produite: les Casques bleus sont devenus les auteurs d’un accident mortel. Pour disperser la foule qui s’était rassemblée, les Casques bleus ont commencé à tirer au hasard et l’une des balles a tué la petite Kaltouma Djouma âgée de 12 ans.

* Encore une jeune fille, Lumière Joie de Sagesse, a perdu sa vie le lundi 1er novembre dernier, quand le véhicule du contingent égyptien de la MINUSCA a tenté de franchir le périmètre de sécurité de la résidence de la présidentielle, pour prendre des photos, ce qui a provoqué une réaction immédiate de la garde du Président, car cela est interdit par la loi. Pour échapper à la poursuite, le bus de la mission onusienne s’est précipité pour s’échapper de la scène du crime et a renversé Lumière à pleine vitesse.

* Entre autres choses, dernièrement le contingent portugais de la MINUSCA fait l’objet d’une grave accusation de contrebande de diamant en Centrafrique. La police judiciaire a déclaré dans un communiqué avoir effectué une dizaine d’arrestations et une centaine de perquisitions dans plusieurs régions du Portugal, dans le cadre d’une enquête visant « un réseau criminel ayant des liaisons internationales qui tirait de revenus illicites de la contrebande de diamants et du trafic de drogues ».

APRÈS TOUT CE QUI PRÉCÈDE, LE SOUHAIT DES CENTRAFRICAINS QUE LA MINUSCA QUITTE LE TERRITOIRE DE LEUR PAYS NE SEMBLE PAS SURPRENANT.

Dans le même temps, la MINUSCA ne reconnaît jamais la culpabilité et la responsabilité de ses actes criminels. Après l’annonce du renouvellement du mandat de la Minusca, une grande manifestation a de nouveau eu lieu devant le siège de la Minusca. Les Centrafricains descendent dans la rue, jour après jour, pour le dire clairement et à voix haute. Aujourd’hui, le 12 novembre 2021, encore une manifestation s’est déroulée près de la base de la mission onusienne. Les manifestants portaient des pancartes « MINUSCA MEURTRIER », et ont même apporté un cercueil, qui symbolisait toutes les victimes décédées à cause des Casques bleus de la MINUSCA sur le territoire centrafricain.

La Minusca reste, certes, mais ce ne sera plus seulement les FACA et alliés qui les tiendront à l’œil et on se demande si la Minusca tiendra-t-elle le coup cette année ?
_________________

# CENTRAFICA-NEWS-TV
Webtv http://centrafrica-news.tv/
Vimeo https://vimeo.com/centrafricanewstv
Page officielle https://www.facebook.com/CentrafricaNewstv
Groupe officiel
https://www.facebook.com/president.touadera.fanclub/
WhatsApp groupe Centrefrica-News-TV https://chat.whatsapp.com/BBeZNnzq4qC1lZ4bu2N0c3